Le sourire des coréennes

Le nouveau clip de Oh My Girl, Dun Dun Dance, est sur youtube.

Le groupe est composée de 7 filles. Pendant le clip, elles ont cette chose curieuse fixée sur leur visage, qui, je crois, s’appelle un sourire.

Il m’a été insupportable tout le visionnage ; statistiquement, l’une de vous fera une dépression, une autre se suicidera, deux autres tomberont dans la drogue, et de toute manière, vous serez toutes jetées à la poubelle à la première occasion… donc pourquoi tous ces sourires ? Que ne sont-ils hormis les plaintes muettes de votre supplication ? Sont-ils la prière de l’innocence à destination de la clémence ? Le signe de l’acceptation ? Si oui, faut-il que nous souriions à notre tour ? Est-ce cette invitation, que vos dents blanches, que vos lèvres roses ? Mais comment pourrions-nous y répondre, sachant la souffrance qu’elle renferme ? À votre sourire douloureux ne pourrait répondre qu’un sourire coupable… cela vous suffirait-il ? Si oui, nous feriez-vous la promesse d’abandonner ce masque mortuaire ? Cette croix barrant votre visage, dont la perfection n’est qu’un autre bagne ; car qui vous gardera lorsqu’il la perdra ? N’est-ce pas vous assassiner que de vous condamner à telle exigence ? Accepteriez-vous un défaut, s’il devait vous délivrer ? Et si vous deviez y rechigner, ne le feriez-vous pas pour vous mais pour nous ? qui ne voulons être responsables de votre douleur…

« Mais quelles conneries bavez-vous ? Elles sont ici par choix et je suis persuadé qu’elles sont très heureuses. C’est leur vrai bonheur dans ce clip. Ne sentez-vous pas cette joie communicative parcourir vos fibres ? Ce feu d’artifice de couleurs, de mouvements, de plage et beau temps ; ces vierges candides se secouant pour votre plaisir ne vous provoquent-t-elles pas une cascade de dopamine ? »

Comme je l’aimerais, joyeux spectateur, mais leur maudit sourire… Estimez-vous que le sourire de ces petites coréennes nous clame : « comme je suis heureuse, oui regardez comme je le suis, pourquoi ne le seriez-vous pas à votre tour, en me regardant ? » plutôt que : « je vous en prie, ne le refusez pas, je vous jure qu’il est sincère… et même s’il devait être faux vous l’accepteriez pour que nous ne souffrions pas en vain… »

Est-ce ainsi ? Est-ce la caution sanglante que réclame le visionnage de ce clip ? La signer, et elles souffriront… mais la refuser, et leur souffrance sera vaine. Ah… odieux chantage…

Hwaiting, Oh My Girl.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :