Le petit chat à la queue noire

Sur le quai d’une petite gare anonyme, un petit chat sortit d’un buisson. Il était totalement blanc, hormis sa queue, qui était noire. Sous le beau soleil d’août il flâna un instant puis descendit lestement sur la voie. Confortablement installé sur ses pattes arrière il commença à regarder dans ma direction ; que voulait-il ? Je l’observais en retour en essayant de deviner à quoi il pensait. Après un moment il détourna les yeux, comme s’il avait enfin obtenu ce qu’il voulait. Je me demandais quand est-ce qu’il déciderait de remonter sur le quai quand j’entendis le bruit d’un train qui arrivait. Sûrement l’avait-il entendu lui aussi, pourtant il restait tranquillement assis. Il semblait attendre. Le train apparut, je voulus crier ; mais quoi lui dire ? Il ne remonta jamais sur le quai. Sous le choc pendant que j’entrais dans mon train sur le quai opposé, je me suis demandé : « pourquoi ? ». Pourquoi avait-il fait ça ? Était-ce à cause de sa queue noire ? L’avait-elle condamné, lui qui sans elle aurait été parfaitement blanc ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :