Octobre

Il fit froid lorsqu’il ouvrit la fenêtre. « Ça y est, l’été s’en est allé », se dit-il.

La veille au soir ils essayaient de se glisser dans le couloir du salon avec cheminée ; sans faire de bruit, en passant par la fenêtre. Elle avait ramené son manteau sur elle ; c’est vrai qu’il faisait froid.

Passé en premier, il lui avait tendu la main. Elle, elle baissait la tête pour savoir comment elle mettrait ses pieds, et il avait pu voir qu’elle souriait. Était-ce parce qu’un tel procédé l’amusait ? Il se demanda comment une fille en talon pouvait enjamber une fenêtre. Néanmoins elle avait réussi.

Soudain, la porte s’était ouverte, et ils s’étaient cachés dans les escaliers, par réflexe. À travers la rambarde, ils pouvaient voir qui se tenait sur le palier : un inconnu.

Dans le noir, il s’était tourné vers elle. Il s’imaginait qu’elle souriait à nouveau, que cette clandestinité la rendait, sans qu’il pût expliquer pourquoi, heureuse.

Une seule chose certaine ; la blanche buée, délicate, que produisait sa bouche, tranchant leur cachette, son obscurité. Très lentement, il pencha son visage, jusqu’à sentir ses cheveux : épais, légèrement humides, glacés.

Ils sentaient l’octobre.

Pour découvrir d’autres textes :

Des olations

Tu traverses la désolation en musique. Tu te dis « la musicalità elle me sauvera ! »… L’effondrement avec opium, la traversée avec palliatif ; le retour est trop dur, le réel est une…

Lire la suite

Compas

Cryptique. Déferle comme des vagues. Cheveux bras fesses. C’est Périclès. Périssable, rien n’empêche. Profane ou propal. Margarida, que dis-tu ? Papiers les as-tu, as-tu plus ? Ohayo, ohaya ? Parler…

Lire la suite

Sornettes

Pour que je m’en sorte net il me faut des sornettes, des sucettes, de ces blagounettes on en raffole dans les maisonnettes : caramel et crêpe, les bigoudinettes les suffraginettes…

Lire la suite

Chargement en cours…

Un problème est survenu. Veuillez actualiser la page et/ou essayer à nouveau.

Un avis sur « Octobre »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :