Petite lueur rouge

J’ai attendu toute la journée, la petite lueur rouge, qu’elle s’allume. 

Éteinte, elle tient mon cerveau, mon attention esclaves. 

Allumée, elle se logerait droit dans mon coeur. Flèche de Cupidon aux pixels rubiconds.

Mais mon espoir reste lettre morte ; la bouteille en mer ne l’ai-je pas envoyée ? Aussi lointaine, est la plage où elle doit s’échouer ? 

Dans l’océan virtuel, si notre message est instantané, la réponse ne semble être assurée. 

Qu’importe à celle qui garde le phare, de voir le pavillon se lever ? 

Le navire est à sa merci. 

Qu’elle allume la lumière il arrivera au port. Qu’elle reste muette il s’écrasera sur les récifs. 

Indifférente comme le néant de cette lueur qui jamais ne vint, dialoguant de concert avec le noir d’une nuit solitaire. 

Peut-être le phare dédaignait une mer agitée. Triste en est le marin prisonnier, lui qui attend vainement la lumière. Lui aussi la terre il voudrait la fouler. 

Doit-il renoncer à son désir, cette souffrance ? Accepter l’absence, ses ténèbres ? La morne quiétude d’une cabine, sa solitude ? L’orage passera sans qu’il soit mouillé. 

Cela vaut peut-être mieux que d’être entrainé par une déception perpétuelle, ses abysses. 

J’ai regardé une dernière fois avant de me coucher. Puis j’ai rigolé. C’était stupide. 

Pour découvrir d’autres textes :

Rêve

Laisse-moi jouer, rêve, enfant de putain ! Me laisseras-tu sortir des rails ? Cesseras-tu d’enfermer ma folie, ma volonté ? Tu n’es rien ! rien sans moi. Dès que je romps son…

Lire la suite

Bretonnes

Puis nous partions en virée. Tu connais pas Malo ? Viens, je te montre. Les filles là-bas, c’est pas croyable, tu verras. Je voulais bien le croire, on partait comme…

Lire la suite

Train

Un train et un homme très pressé arrivaient simultanément. Me trouvant sur le passage un peu en amont de la gare je décidai d’observer cette coïncidence de faits. L’homme était…

Lire la suite

Chargement en cours…

Un problème est survenu. Veuillez actualiser la page et/ou essayer à nouveau.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :