Candidature

— Pourquoi souhaitez-vous intégrer notre structure séculaire ?— Vous mentirais-je si… je vous disais que c’était pour vos filles ?— Poursuivez.— À chacune de mes pieuses venues j’ai été assailli par leurs délicieuses vues… quel ballet elles m’offraient ; je les voyais glisser dans leurs couloirs, attendre, aux seuils de leurs portes, tapoter le sol,Lire la suite « Candidature »

God bless summer

Ainsi je rencontre mon ami Roger (prononcer Rogeure, il est anglais) à une terrasse de la rue Montorgueil.Fier représentant de l’optimisme anglo-saxon ayant porté son peuple pendant des siècles, il me semble pourtant d’une humeur maussade. Comment se fait-il que son menton pointant d’habitude 5 degrés plus haut (il est issu de la noblesse écossaise)Lire la suite « God bless summer »

Le bruit, le silence

Le bruit, s’époumone. Quelqu’un crie, veut attirer l’attention. Que cache-t-il ? Rien. Une coquille vide. Mais cet homme qui reste assis, dans le fond, tapis dans l’ombre, c’est de cet homme que viendra l’Histoire. C’est ce chaman qui invoquera le silence apocalyptique dans lequel nous entendrons à nouveau. Il faut prendre du temps pour entendre ceLire la suite « Le bruit, le silence »

Belle putain

Que cherches-tu à me vendre, belle putain ? Que cachent tes jambes écartées, que je ne saurais voir ? Que signifie ta gestuelle mystique, ton déhanché monastique ? En quelle langue est ton sourire ? De quel pays vient ton regard, de quelle couleur sont tes yeux ? Quelle est cette mystérieuse forêt qui recouvre ta tête ? Quelle est cetteLire la suite « Belle putain »