Femmes du sud

Femmes du sud, au regard azurDont les robes soufflent le mercureFemmes du sud, aux dents blanchesDans lesquelles nos cœurs s’épanchentFemmes du sud, aux fesses rebondiesTerrifiants motifs de nos insomniesFemmes du sud, à la désinvolture vermeilleDélicieuse torture sans pareilleFemmes du sud, aux cheveux teintsDont jamais la lueur ne s’éteintMèches blondes ou brunes, on les aime commeLire la suite « Femmes du sud »

Le petit chat à la queue noire

Sur le quai d’une petite gare anonyme, un petit chat sortit d’un buisson. Il était totalement blanc, hormis sa queue, qui était noire. Sous le beau soleil d’août il flâna un instant puis descendit lestement sur la voie. Confortablement installé sur ses pattes arrière il commença à regarder dans ma direction ; que voulait-il ? Je l’observaisLire la suite « Le petit chat à la queue noire »

La frotteuse

Elle était là.Masque sur le visage, cheveux asiatiques attachés et elle frottait, frottait.Le barbecue, les banquettes, la table ; elle frottait, frottait et frottait.Tout devait être bien propre lorsqu’elle se redressa.Tablier et jupe lorsqu’elle s’en alla.Déjà d’autres étaient là.Remettre la table.Installer le barbecue.Tabliers, jupes, mais pas les bons…Où était-elle passée… avalée par le va-et-vient incessantLire la suite « La frotteuse »

Le dicible

C’était l’époque où je cherchais un travail ; enfin, était-ce vraiment le cas… peu importe. J’errais dans un Paris désaffecté quand un homme m’alpagua pour me proposer une conférence sur le féminisme ; désoeuvré, je m’étais dit que ça ou autre chose tuerait bien le temps.Des centaines de chaises solitaires occupées, qui regardent dans laLire la suite « Le dicible »

La félinh

À quoi ça tient, le désir ?Qu’est-ce qui… turn on ?D’où ça vient ?Est-ce à rebours ?Est-ce instantané ?Son regard, à la dérobée, est-ce que c’est tout de suite, qu’il m’a accroché ?Ou est-ce plus tard, quand, elle disparaissant, me reviennent ses yeux méfiants ?Doux, par la suite, caressants, si seulement…Ou étaient-ce Ses sourcils épars, barrés de cicatrices invisibles… comme autant deLire la suite « La félinh »

Punch coco

14h00.Chambre.Infirmière.Vous vous êtes bien dépilé ? Oui.Bien. Chirurgien va venir vous voir. Ok.Bonjour.Bonjour.Comment vous vous sentez ?Bien.Super ! À tout à l’heure.16h00Infirmière.Mettez blouse et chaussures jetables.Lâcher le livre.Ascenseur.Pré-bloc. Fourmilière.Allongé.Une tête.Ça va ?Ça va.L’anesthésiste.Cheveux attachés, taches de rousseur, voix enjouée.Petite.Mignonne.Pas trop stressé ?Non.Un peu quand même, hein.Ses yeux bleus sourient.– Un petit coup de punch coco,Lire la suite « Punch coco »

Le sourire des coréennes

Le nouveau clip de Oh My Girl, Dun Dun Dance, est sur youtube. Le groupe est composée de 7 filles. Pendant le clip, elles ont cette chose curieuse fixée sur leur visage, qui, je crois, s’appelle un sourire. Il m’a été insupportable tout le visionnage ; statistiquement, l’une de vous fera une dépression, une autre seLire la suite « Le sourire des coréennes »